Présentation

Fermer Mes recherches

Fermer Mon pseudo

Fermer Personnelle

Les machines

Fermer CII Honeywell Bull

Fermer Les IBM

Fermer Logabax

Fermer SMT Goupil

Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
4 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les IBM - 5412 system 3

Voici certainement la plus belle pièce de ma collection. C'est un IBM system 3, modèle 5412-B16. Sa capacité de mémoire est de...32768 octets (32 ko).
 
Historique :
IBM annonce la sortie du Système 3 en 1969 et le présente alors comme un ordinateur millieu de gamme. Plusieurs modèles vont se succéder jusqu'en 1975, date de son retrait du marché. On distingue ainsi, classés par ordre chronologique selon leur date de lancement les systemes 3 modèles 6, 8, 10 , 15 et 12.  Le site web des archives IBM rapporte qu'en 1975, près de 25 000 systemes 3 avaient été vendus a travers le monde ; combien en reste-t-il aujourd'hui ? Il est difficile d'établir une statistique précise, mais à en croire ce site néerlandais (http://www.ibmsystem3.nl/remaining.html)  il ne subsisterait aujourd'hui guerre plus d'une trentaine de machines, dont bien peu sont complètes et encore moins en état de marche.

La première mise en route de ma machine est inscrite dessus : "Août 1977". C'est donc un des tous derniers modèles, vraisemblablement sorti en 1975 et mis en route deux ans plus tard, pour une raison que j'ignore et que je ne saurais sans doute jamais, d'ailleurs. Comme presque tous les IBM que j'ai pu dénicher en Europe, celui ci à été fabriqué dans l'usine IBM de Vimercate, en Italie. Exception qui confirme la règle : l'mprimante, quant à elle est estampillée "made in sweden". 


 Il est associé à une imprimante 5203, un lecteur winchester 3340-C02 (capacité : 81,6 Mo) , et deux consoles : 3741/3742 destinées à la saisie et à l'écriture de données, en remplacement des lecteurs de cartes perforées.


CIMG1324b.jpg
 
Ci dessus, reconstitution de ce que pouvait être la salle informatique d'une PME au milieu des années 70. De gauche à droite : Imprimante 5103, unité centrale 5412, lecteur de disque winchester 3340.

Mise ne oeuvre :
Les différentes documentations que j'ai eu le plaisir de parcourir font froid dans le dos ! En effet, pour utiliser ce type de machine, il ne suffisait pas, comme aujourd'hui, de s'asseoir derrière son clavier et lancer son OS préféré. A vrai dire, il y avait deux taches bien distinctes : celle du programmeur, chargé de développer LE programme, orienté vers une application bien précise (calcul de paye, par exemple) et l'opérateur, chargé d'introduire les données dans le système et de recueillir les résultats.

Ou est l'écran ?
Il n'y en a pas ! L'opérateur faisait entrer les données grace à la console 3741, qui servait simplement de lecteur de disquettes, et les résultats sortaient sur l'imprimante... En cas d'erreur de traitement, un code erreur à deux caractères aparaissait sur un afficheur BCD. Il restait alors à interpreter ce code grace à une longue liste dénomée "halt codes"...en espèrant qu'il n'y ait pas un bug dans le logiciel.

J'ai bien écrit "l'opérateur FAISAIT entrer les données grace à la console 3741", et pas "entrait les données". En effet, l'opération de saisie de données était certainement aussi complexe que celle de programmer, puisque pour saisir les données, il fallait les taper sur un clavier et les enregistrer sur un support. Ce support était ensuite lu par l'ordinateur.  Quel était ce support ? Au départ, des cartes perforées, puis des disquettes ; la saisie sur disquettes se faisait "hors ligne", a l'aide de deux machones similaires : l'IBM 3741 et l'IBM 3742 (idem au 3741 mais en double poste de travail).


vue5412a.jpg
 vue5412b.jpg
 
Les photos ci-dessous montrent une configuration incluant la console IBM 3741 qui était  utilisée pour charger des pprogrammes ou des fichiers dans l'ordinateur, en lieu et place du lecteur de cartes perforées. C'est sans aucun doute le lecteur de disquettes le plus encombrant que j'aie jamais rencontréwink .

Anecdote :
Lorsqu'il s'est agit de vouloir remettre en route la machine, un problème de taille s'est posé, puisque je ne possèdait pas les disques systèmes. Ce genre de problème n'est pas rare, car les disques contenant des données personnelles voir confidentielles, étaient souvent détruits lorsque les entreprises décidaient de démanteler leur ordinateur. Il en av de même de la documentation papier, et des disquettes de diagnostique ; heureusement, j'ai une disquette de diagnostique, ce qui est peu mais permet de faire démarer la machine en mode "diagnostique", simplement en introduisant la disquette dans le 3741, branché sur le systeme 3. Mais je ne peux rien faire d'autre que des tests, hélas.

Les collectionneurs de gros ordinateurs ne sont pas légion et sans fausse modestie, je peux dire que nous nous connaissons quasiment tous. Alors, un jour, j'ai voulu activer "mon " réseau de connaissance pour tenter de récupérer une cartouche système. Peine perdue. En peu de temps, un camarade m'annonçait qu'il pensait pouvoir récupérer une cartouche vierge, aux Etats Unis, un autre connaissait un ami italien qui, selon lui, possédait le logiciel "systeme" sur bande perforée et me proposait de le transférer sur bande magnétique. Un autre camarade, aux Pays Bas, avait enfin la possibilité de transferer le contenu de la bande magnétique sur une disquette 8 pouces qu'il "suffirait" ensuite de transferer sur cartouche. Que de manipulations  !

Au final, la cartouche systeme n'a jamais été régénérée, puisque celle qu'on mettait a ma disposition était une cartouche pour lecteur 5444 et pas pour 3340...
 

CIMG1450b.jpg
 CIMG1449b.jpg
 
CIMG1451b.jpg

La photo en noir et blanc ci-dessous est un photomontage destiné a donner un aperçu sur la station 3742. 
CIMG1435b2.jpg
 
 


Date de création : 16/02/2010 @ 13:26
Dernière modification : 28/08/2011 @ 04:49
Catégorie : Les IBM
Page lue 3304 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°4 

par noluo le 04/11/2013 @ 11:57

J'ai travaillé sur un système 315D. J'ai encore un peu de doc, d'ailleurs. Le 3742 était un poste de perfo, en fait. Il n'était pas relié au système.

ML


Réaction n°3 

par Luc_a_Mop le 10/02/2012 @ 15:47

Bravo pour cette reconquête de notre passé informatique !
J'ai commencé à bosser à IBM comme technicien de maintenance, sous le grand nom pompeux de "Inspecteur IBM", en 1974 !Ma 1ère bécane a été le Système:3 modèle 10 ... suivi plus tard des modèles 15, 6, 12, 8,... sur la région e Nice/Monaco !
Sacré machine avec ses cartes 96 colonnes !
Merci pour cette cure de jouvence ____________ Luc DEZECACHE

Réaction n°2 

par MILOUNIE le 11/08/2011 @ 14:44

comme jbl j'ai installé un systeme 3/10 avec lecteur de cartes peforées 96 colonnes programation en" gap" .il succedait à une tabulatrice 421 sans memoire qui lisait des cartes 80 colonnes'un régal!!!'

quelle  nostalgie de revoir tout ca!!!!k


Réaction n°1 

par JPM le 12/06/2011 @ 19:46

J'ai fait installer en 1969/70 une de ces machines , Dans un atelier de tissaje de plus de 600 metiers avec deux objectifs,suivre la production de chaque metier(besoin de chaine , pieces d'usure, heures de marche pour entretien, occupation des mecaniciens .....)et calcul de la paye.

Je vous assure que j'ai eu toutes les peines a faire accepter ce type de progres,Si cela vous interesse je puis vous donner d'avantage de details.

Cordialement,JPM

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 18 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




Calendrier
^ Haut ^